Un incendie d’origine jusqu’ici inconnue a ravagé la maison d’Ingrid Moore, une cuisinière de 44 ans d’Itaballi Landing, dans le cours inférieur de la rivière Mazaruni.

L’incident s’est produit jeudi vers 17h35.

La maison d’une chambre non assurée, faite en bois et mesurant environ 16 pieds de largeur sur 20 pieds de longueur, a été complètement détruite dans l’incendie.

Les rapports indiquent que la propriété était alimentée par des panneaux solaires, les batteries se trouvant dans la chambre.

Vers 7h00 hier, Moore est allée travailler, laissant ses quatre enfants à la maison.

L’aînée, âgée de 17 ans, a raconté que vers 17h00, ses frères et sœurs sont allés se baigner dans la rivière Mazaruni alors qu’elle se tenait à environ 100 mètres de chez elle lorsque, vers 17h30, elle a observé un incendie venant de leur maison.

Elle a rapidement couru dans la maison et a constaté que le feu semblait provenir de la pièce où se trouvaient les batteries.

Elle a donné l’alarme et a couru se mettre en sécurité. Des citoyens soucieux du civisme ont tenté d’éteindre l’incendie, mais leurs efforts ont été vains. Les objets de la maison comprenaient un lit, un système audio, une chaise et d’autres objets, d’une valeur totale de 1 000 000 $.

Vers 17h50, la police a reçu des informations, est intervenue et s’est jointe aux efforts pour éteindre l’incendie.

Des enquêtes sont en cours.

A lire également