Le ministre de l’Agriculture, Zulfikar Mustapha, a révélé que le Guyana ne reviendrait pas sur sa décision de déployer prochainement le programme de moutons à ventre noir dans la région cinq.

Le ministre Mustapha a déjà souligné qu’environ 42 candidats de la seule région cinq ont déjà manifesté leur intérêt à faire partie du programme.

Il a fait cette révélation alors que des questions étaient posées par l’opposition lors de la commission des subsides de l’Assemblée nationale, mercredi.

Le Comité des approvisionnements a approuvé 100 millions de dollars pour la Guyana Livestock Authority (GLDA) afin de renforcer son développement.

Interrogé par l’opposition sur le retard dans le déploiement du programme, le ministre Mustapha a souligné : « Nous travaillons conjointement avec la Barbade sur ce programme. La Barbade a dû sécuriser ces moutons avant de nous les donner. La Barbade m’a dit l’année dernière que nous recevrions les moutons à un moment donné.

Il a poursuivi en disant : « Lorsque vous examinerez le budget, vous verrez que nous avons prévu que cette tranche arrive en Guyane avant le premier semestre de cette année. »

S’exprimant directement sur les critères utilisés pour la distribution des moutons, il a expliqué : « Nous examinons actuellement et élaborons un accord… L’accord que nous avons avec les agriculteurs est que lorsque nous leur donnons deux brebis et un bélier… Ils doivent restituer des animaux au GLDA pour trois cycles d’élevage.

Dans le cadre du projet Blackbelly Sheep, la Guyane recevra le lot restant de 293 moutons Blackbelly en provenance de la Barbade, avant la fin du premier semestre 2024.

A ce jour, la Guyane compte au total environ 707 moutons.

Grâce à ce programme, la Guyane compte 547 brebis et 163 béliers.

Le Guyana a déjà investi 600 millions de dollars pour lancer le programme en 2022. Dans le cadre de ce programme, la Barbade fournira 1 000 moutons au Guyana.

Alors que le Guyana poursuit son programme ambitieux visant à réduire les importations alimentaires élevées de la CARICOM de 25 % d’ici 2025, le président Dr Mohamed Irfaan Ali a lancé le programme dans la région cinq en mars 2022.

La Guyane a reçu le premier troupeau de moutons, 132, en provenance de la Barbade en août 2022.

La race est principalement élevée pour sa viande et ses sous-produits très demandés. [DPI]

A lire également