Des centaines d’habitants résidant dans le sous-district de Moruca, région 1, devraient bénéficier de services de santé efficaces et de qualité, car la construction d’un hôpital ultramoderne devrait bientôt commencer.

C’est ce qu’a déclaré mercredi le ministre de la Santé, le Dr Frank Anthony, lors de la cérémonie de remise à l’Unité centrale d’approvisionnement (CSU) du ministère à Kingston, Georgetown.

L’étude et le nettoyage du site de l’hôpital sont presque terminés, ouvrant la voie au début de la construction.

«Cela compléterait le niveau de soins que nous serons en mesure de prodiguer dans la Région 1, et cela survient alors que nous avons également, au cours des deux dernières années environ, amélioré les installations de Mabaruma grâce au projet Smart Hospital et que nous avons amélioré les installations de Port Kaituma », a souligné le ministre Anthony.

Le projet est financé grâce à un prêt de 97 millions de dollars américains de la Banque interaméricaine de développement (BID), qui a été approuvé en décembre 2022 et qui concerne sept hôpitaux à travers le Guyana, y compris dans la Région 1.

Grâce à ces ressources financières, des hôpitaux de premier ordre seront construits à Kamarang, dans la région sept ; Kato, Région Huit et Lethem, Région Neuf.

Les fonds serviront également à moderniser l’hôpital Linden dans la région 10, le nouvel hôpital d’Amsterdam dans la région six et l’hôpital public de Georgetown (GPHC) dans la région quatre.

Parallèlement, le ministre de la Santé a révélé que des millions de dollars avaient été dépensés cette année pour améliorer les établissements de santé et en ajouter de nouveaux dans la région de Barima-Waini.

« Dans la Région 1, nous avons actuellement réalisé de nombreux travaux d’infrastructure. Nous avons dépensé cette année près de 200 millions de dollars pour améliorer plusieurs centres de santé dans la région 1 et nous avons également ajouté de nouvelles installations dans la région 1 », a révélé le Dr Anthony. La région aurait également bénéficié du transport pour les services de santé du gouvernement au cours des trois dernières années, alors que l’administration s’efforce continuellement d’améliorer l’accès aux services de santé dans tout le pays.

A lire également