Alors que les détectives poursuivent leur enquête sur le meurtre de Shonette Dover, 21 ans, deux hommes de Linden ont été arrêtés en relation avec la vente de l’arme du crime utilisée dans le meurtre de la femme.

Shakeel Austin du lot 200, bloc 22, Wismar, Linden a été arrêté samedi dans la ville minière, après quoi il a été emmené au siège du département des enquêtes criminelles à Georgetown où il a été informé de la fusillade à mort de Dover à Canvas City, Wismar Linden qui survenu le 3 avril 2021.

Au cours de l’interrogatoire, Austin a déclaré aux détectives que lors de la recherche de Dover, Alleyne lui avait dit qu’il avait un pistolet spécial .38 à vendre pour 100 000 $ et s’il connaissait quelqu’un qui le voulait. Cependant, Austin a accepté de garder l’arme et de lui prêter l’argent.

Austin a en outre expliqué qu’il avait rencontré plus tard l’accusé du meurtre dans une maison non loin de Bayroc Ground où il avait remis l’argent et récupéré l’arme à feu qu’il gardait chez sa tante à Cinderella City.

Austin a en outre ajouté qu’environ deux semaines plus tard, il avait appris que la sœur de Shonette s’était rendue à la police et leur avait dit qu’Alleyne avait tiré et tué Dover, ce qui avait entraîné une chasse à l’homme contre lui.

Suite à cette évolution, il s’est rendu compte que ladite arme était l’arme du crime et a donc tenté de s’en débarrasser. Il a ensuite contacté un de ses amis et lui a proposé de vendre l’arme pour 50 000 $.

L’ami a ensuite rencontré Austin et l’arme à feu lui a été remise, mais il n’avait pas d’argent pour payer l’arme et un accord a donc été négocié pour clôturer la cour d’Austin en guise de paiement.

Après avoir reçu cette information, la police s’est rendue à Linden où elle a confirmé l’histoire d’Austin.

L’ami, dont le nom n’a pas été dévoilé, a ensuite été arrêté lundi. Les détectives espèrent qu’il les mènera à l’arme du crime.

Shaquawn Alleyne, en fuite depuis qu’il a commis cet acte, a été récemment arrêté au Suriname et remis aux forces de l’ordre locales.

Après avoir été tué par balle le 3 avril 2021, Dover a été enterré dans le jardin du suspect, mais une sœur cadette de la victime, qui avait été témoin de la fusillade, a alerté la police de ce qui s’était passé.

Avec les conseils de cette sœur, le corps décomposé de la victime a été retrouvé dans une tombe peu profonde derrière la maison d’Alleyne à Canvas City Linden le 30 avril 2021.

Le père d’Alleyne et la sœur de Dover, âgée de 15 ans, avaient été arrêtés au cours de l’enquête. La police avait indiqué que l’adolescent les avait conduits à la tombe peu profonde où la dépouille de la femme disparue était enterrée après avoir avoué avoir été sur les lieux du crime lorsque la femme est décédée le 3 avril 2021.

Une autopsie (PME) avait été réalisée sur le corps de Dover et avait révélé qu’elle était décédée des suites d’une seule blessure par balle à la tête.

Le 4 mai 2021, la sœur adolescente de Dover a été accusée de complicité après le meurtre en lien avec la mort de Dover.

Alleyne avait depuis réussi à échapper à la police et les autorités guyanaises soupçonnaient fortement qu’il avait fui au Suriname pour échapper à son arrestation.

Après une enquête approfondie, il a été identifié, arrêté et remis à la police du Suriname pour mise en accusation.

Il a depuis déclaré aux détectives qu’il avait accidentellement tiré sur sa petite amie et que ce n’était pas prémédité.

Il a allégué que Dover avait préparé le petit-déjeuner le jour en question et qu’ils étaient tous assis dans son salon lorsqu’il a envoyé sa sœur de 15 ans lui chercher son revolver .38.

Le suspect a en outre déclaré qu’en nettoyant l’arme, il avait retiré le marteau, l’avait pointé et l’avait agité. Dover, a-t-il affirmé, l’a mis en garde contre le fait de jouer avec l’arme, mais son doigt est tombé sur la gâchette et celle-ci s’est déclenchée.

A lire également