Voir la déclaration complète de l’Université de Guyane :

L’Université de Guyane rend hommage aujourd’hui au courage des cinq (5) militaires des Forces de défense guyaniennes (GDF) qui ont perdu la vie le 6 décembre.ème, 2023 à bord de l’hélicoptère GDF Bell 412EPI. Plusieurs de ceux qui ont réussi étaient de fiers et brillants diplômés de l’Université de Guyane. Ces hommes sont morts dans l’exercice de leurs fonctions. La paix doit donc prévaloir sur nos trois comtés historiquement intacts.

L’Université de Guyane honore le sacrifice ultime de Sean Welcome, Michael Charles, Gary Beaton, Jason Khan et Michael Shahoud avec un regret indicible, un espoir inébranlable et une détermination irréprochable. L’Université de Guyane salue avec la plus profonde solennité les familles, les anciens professeurs, les étudiants, les proches, les « Squaddies », le chef d’état-major, le haut commandement du GDF, et tous ceux touchés par le décès soudain et tragique de ces précieux militaires. Nous exprimons notre plus profonde gratitude aux équipes de recherche, de sauvetage et médicales ainsi qu’à tous ceux qui soutiennent leur travail. Mes plus grands espoirs et sincères prières de guérison à ceux qui ont survécu.

À l’appui du projet de défense nationale, l’Université a récemment mis en place plusieurs mesures de secours visant à soutenir les étudiants et le personnel dans l’exercice de leurs fonctions pour la défense de la frontière guyanaise, compte tenu de la situation actuelle entourant notre souveraineté nationale. Les mesures d’allègement sont temporaires et sont spécifiques à la période d’examens en cours qui s’étend du 1er décembre 2023 au 15 janvier 2024.

L’Université a considéré que bon nombre de ses étudiants appartiennent à certaines catégories et seraient soit dans l’exercice direct de leurs fonctions, soit pourraient être affectés d’autres manières qu’il est impossible de prédire complètement à l’heure actuelle : ces catégories de personnes comprennent : A) Militaires, paramilitaires, policiers, forces armées et réservistes ; B) Enseignants et étudiants vivant et servant dans les régions 1, 2, 3, 7,8,9 ; C) Personnel médical et travailleurs de première ligne ; D). Administrateurs régionaux, agents du service diplomatique ; et E) Médias.

À ce titre, l’Université utilise des mesures d’allègement temporaires par respect pour ces étudiants et membres du personnel et pour l’évolution des conditions dans lesquelles ils peuvent fonctionner. Certains d’entre eux incluent :

Les étudiants appartenant à ces catégories (listées ci-dessus) et en service actif peuvent demander le report des examens à fin janvier 2024 en utilisant la demande d’examen de reprise en envoyant un email à [email protected]. Cette demande doit être accompagnée d’une preuve écrite de leur organisation.

Pour ces examens (décembre 2023 à janvier 2024) uniquement, l’Université permettra à tous les étudiants de passer les examens en utilisant n’importe quelle pièce d’identité émise par le gouvernement. Ceci s’adresse à tous les campus et à toutes les catégories d’étudiants y compris les étudiants internationaux. Les étudiants titulaires d’une carte d’identité délivrée par l’UG pourront accéder à toute la documentation et à toutes les notes après les examens.

A lire également