Le Ministre des Affaires étrangères du Guyana et Haut Représentant pour les affaires du Conseil de sécurité, M. Robert Persaud, a rencontré le Vice-Ministre des Affaires étrangères de Turquie, Burak Akçapar à Ankara, Turquie. Ils ont discuté de questions bilatérales et de questions liées au mandat du Guyana au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le ministre des Affaires étrangères et le vice-ministre des Affaires étrangères ont engagé des discussions approfondies sur plusieurs questions inscrites à l’ordre du jour du Conseil. La guerre à Gaza figurait parmi les sujets abordés et les deux parties ont exprimé leur préoccupation commune face à la situation humanitaire désastreuse créée par les opérations militaires qui ont entraîné des destructions massives et des pertes de vies humaines. Ils ont évalué l’état de divers conflits dans le monde et ont souligné l’importance de la diplomatie préventive dans les efforts de paix et de sécurité internationales.

Le ministre des Affaires étrangères, Robert Persaud, a détaillé les priorités du Guyana pour son mandat, y compris les projets pour sa présidence du Conseil en février 2024. Il a invité la Turquie à participer au débat ouvert de haut niveau que le Guyana organisera le 13 février en tant que président du Conseil. Le titre du débat public sera « L’impact du changement climatique et de l’insécurité alimentaire sur le maintien de la paix et de la sécurité internationales ». SE le Président Mohamed Irfaan Ali présidera cette réunion.

Les deux parties se sont également engagées à prendre certaines mesures pour approfondir la coopération entre leurs deux pays et leurs peuples. Ils ont convenu de la nécessité d’établir un mécanisme de consultations régulières entre la Guyane et la Turquie.

La Guyane et la Turquie ont établi des relations diplomatiques en 1973. Outre les Nations Unies, les deux pays sont également membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Le ministre des Affaires étrangères était accompagné de la coordinatrice politique adjointe pour les questions du Conseil de sécurité de la Mission permanente du Guyana auprès des Nations Unies à New York, Mme Marissa Edwards.

Article précédentLe gouvernement va envisager de nouveaux critères pour la citoyenneté via le mariage

A lire également