Voir ci-dessous une déclaration de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) :

Les chefs de gouvernement de la CARICOM se sont réunis en caucus le vendredi 8 décembre pour discuter de la situation concernant la controverse frontalière entre le Venezuela et la Guyane et ont convenu de publier la déclaration suivante :

La CARICOM soutient fermement le Guyana dans la résolution de sa controverse frontalière avec le Venezuela par le biais du processus de la CIJ.

En outre, la CARICOM exhorte le Venezuela à respecter les mesures conservatoires déterminées par la CIJ dans sa récente décision jusqu’à une résolution finale.

La CARICOM réitère son engagement envers les Caraïbes en tant que zone de paix et de maintien du droit international.

En conséquence, la CARICOM appelle à une désescalade du conflit et à un dialogue approprié entre les dirigeants du Venezuela et du Guyana pour garantir la coexistence pacifique, l’application et le respect du droit international et éviter le recours à la force ou la menace de la force.

Article précédentLa Russie appelle à une « solution pacifique » à la controverse sur la frontière entre le Venezuela et la Guyane

A lire également