Un chauffeur de taxi d’Aberdeen, côte d’Essequibo, région deux (Pomeroon-Supenaam) a été interpellé vendredi pour viol d’enfant devant le tribunal de première instance de Suddie. Haimraj Narine, 22 ans, n’a pas été tenu de plaider contre l’acte d’accusation.

Une caution lui a été accordée pour la somme de 150 000 $.

Comme condition de mise en liberté sous caution, l’accusé de viol a reçu l’ordre du tribunal de rester à l’écart de la plaignante virtuelle et de ne pas entrer en contact avec elle ou les membres de sa famille.

L’affaire a été renvoyée au 5 juillet.

Dans une affaire distincte, Akeem Lowe, 25 ans, a comparu vendredi devant le tribunal de première instance de Bartica devant la magistrate Christel Lambert, accusée du délit de viol d’un enfant de moins de 16 ans, en violation de l’article 10 (3) de la loi sur les délits sexuels, Chapitre 8:03.

L’accusé, qui n’était pas tenu de plaider contre l’acte criminel, a été renvoyé en prison jusqu’au 4 juillet, date à laquelle il reviendra au tribunal pour recueillir des déclarations.

Selon des informations, Lowe a violé le jeune enfant le 19 juin dans la région sept. L’incident a été signalé à la police le lendemain, ce qui a conduit à l’arrestation de Lowe.

Il aurait avoué le crime.

Un renvoi sur papier sera effectué dans les deux affaires afin de déterminer s’il existe suffisamment de preuves pour faire juger l’accusé par un jury devant un juge.

Les deux hommes risquent la réclusion à perpétuité s’ils sont reconnus coupables.

A lire également