Phylicia Jallim, 37 ans, ancienne directrice de succursale de NAFICO et de Welcome Street, Rosignol, West Bank Berbice et Thomas Street Kitty, Georgetown a été inculpée aujourd’hui par l’Unité spéciale du crime organisé (SOCU) de 16 chefs d’accusation d’obtention par faux prétexte d’un montant de 283 $ millions de dollars et un chef de détournement frauduleux d’un montant de 5,8 millions de dollars.

Elle a comparu au tribunal de première instance de Blairmont devant le magistrat M. Peter Hugh où les accusations ont été lues et elle a obtenu une caution d’un montant de 100 000 $ par accusation, malgré les fortes objections du procureur de la police, le surintendant adjoint Jeffers.

L’accusé n’était pas représenté. L’affaire a été ajournée au 19 juin pour que des déclarations soient déposées dans une seule affaire, les 16 autres affaires demeurant de nature criminelle.

En décembre 2022, un certain nombre de personnes ont signalé à la SOCU que l’accusé exploitait une chaîne de Ponzi. Les enquêtes ont révélé que l’accusée avait trompé les victimes en leur faisant croire qu’elle était la directrice générale de Dream Chasers, un investissement légal où elle emprunte de l’argent à des investisseurs et prête de l’argent à des entrepreneurs gouvernementaux et à des agriculteurs qui ont des problèmes financiers. Elle aurait informé les victimes qu’elle leur verserait 5 à 20 % d’intérêts hebdomadaires sur leur capital investi.

Entre juillet 2022 et novembre 2022, 16 victimes de Berbice ont investi leur argent avec elle mais n’ont jamais reçu de retour conformément à son accord avec elles. De plus, la femme n’aurait jamais rendu son capital. La SOCU a également découvert que la société « Dream Chasers » n’a jamais existé et que les noms des agriculteurs et des entrepreneurs qu’elle a mentionnés aux victimes alors que ses « clients » ont nié avoir fait affaire avec elle.

L’enquête a également révélé que l’accusé était membre de l’église New Light Assembly of God située au village numéro 4, sur la côte ouest de Berbice et qu’il était chargé de la garde et du contrôle du compte bancaire Penny de la congrégation. Elle a converti le montant de 5,8 millions de dollars de l’argent de la Penny Bank de l’Église à son propre usage et bénéfice.

Actuellement, un certain nombre d’autres enquêtes de nature similaire sont en cours contre elle.

A lire également