Voir la déclaration complète de la Guyana Manufacturing and Services Association :

Georgetown, Guyane, 16 janvier 2023 : La Guyana Manufacturing and Services Association (GMSA) félicite le gouvernement du Guyana pour ses plans proactifs et avant-gardistes présentés dans le budget national 2024, sous le thème Maintenir le cap : bâtir la prospérité pour tous. En allouant un montant sans précédent de 1 100 milliards de dollars guyaniens, l’association reconnaît l’engagement du gouvernement à favoriser la croissance économique et le développement du Guyana.

La GMSA est particulièrement satisfaite de l’accent mis sur le soutien au secteur manufacturier, car cela créera sans aucun doute de nouvelles opportunités pour les entreprises locales et contribuera à la création d’emplois.

La croissance du PIB réel non pétrolier de 11,7 % en 2023 a entraîné une expansion du secteur manufacturier de 25 % et des services de 10,3 %.

Cela réaffirme ainsi la résilience du secteur privé et du secteur manufacturier, malgré les défis de l’économie mondiale.

Le développement continu de l’infrastructure de transformation actuelle est essentiel pour permettre l’activité et la réalisation des entreprises. Ces infrastructures clés comprennent des améliorations du réseau énergétique, intégrant des développements tels que le projet Gas-to-Energy et des initiatives solaires et hydroélectriques. Les infrastructures terrestres transformatrices sont tout aussi importantes, notamment le pont du port de Demerara, l’autoroute Schoonord-Crane et l’autoroute Ogle-Soesdyke Linden. Ces initiatives contribuent collectivement à favoriser un environnement propice aux opérations commerciales.

L’inclusion par le gouvernement de certaines des recommandations de l’association a confirmé l’intention de travailler en collaboration avec le secteur privé. Les mesures ci-dessous sont essentielles pour soutenir les secteurs manufacturiers et des services :

1. 527,4 millions de dollars pour le développement du secteur agroalimentaire. La GMSA prévoit que cet investissement stratégique fournira aux fabricants l’infrastructure nécessaire pour améliorer leurs capacités de production et répondre aux demandes croissantes du marché.

2. 3,3 milliards de dollars pour le développement et la réhabilitation de zones industrielles au Pays de Galles (région 3), régions 2 et 10. La GMSA estime que le développement de ces zones industrielles soutiendra davantage la croissance de l’industrie manufacturière en Guyane.

3. 450 millions de dollars pour reconstituer le fonds du Small Business Bureau (SBB), que la GMSA a continuellement défendu afin de soutenir l’amélioration des produits et la croissance dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Il permettra également aux entreprises de participer à des salons et événements régionaux et internationaux. Les entrepreneurs bénéficieront également de formations et de mentorats.

4. 500 millions de dollars pour le laboratoire des produits alimentaires et pharmaceutiques, qui, selon la GMSA, renforcera les organismes de réglementation et accréditera les laboratoires pour effectuer des tests, des inspections et des certifications de produits destinés à l’exportation.

5. Plus de 8 milliards de dollars pour le développement des ressources humaines afin de financer l’enseignement supérieur par le biais de la Guyana Online Academy of Learning (GOAL) et de l’Université de Guyane (UG), et 2,8 milliards supplémentaires pour développer la formation professionnelle (enseignement et formation techniques et professionnels ( (EFTP) et Qualification Professionnelle Caribéenne (CVG)). Selon la GMSA, cela permettra de remédier à la pénurie de compétences et de main-d’œuvre dans le pays tout en améliorant simultanément la main-d’œuvre grâce à des initiatives de perfectionnement.

6. Contenir le coût du carburant à 0 % de taxe d’accise et prolonger la réduction des frais de transport de 12 mois supplémentaires, ce qui aidera les entreprises à être plus compétitives sur le marché local et mondial et à atténuer les défis.

7. Augmenter le seuil d’imposition sur le revenu à 100 000 $ par mois, ajoutant ainsi 4,8 milliards de dollars de revenu disponible à la population active.

La GMSA reste ouverte et déterminée à travailler avec le gouvernement pour favoriser une économie prospère.
paysage économique et un avenir prospère pour la Guyane.

A lire également