Le ministre du Gouvernement local et du Développement régional, Anand Persaud, a révélé que 286 millions de dollars seraient mis de côté pour reconstruire le marché caritatif de la région deux (Pomeroon-Supenaam), après que l’installation précédente ait été détruite par un incendie.

C’est dans la soirée du 6 juillet qu’un incendie a rasé le marché caritatif, laissant des millions de dollars de pertes et des dizaines de vendeurs sans voix, réfléchissant à leurs prochains mouvements.

Les pompiers de Guyane (GFS) avaient conclu que l’incendie provenait d’un compteur électrique situé au centre du marché.

Lors d’un engagement communautaire aujourd’hui, le ministre Persaud a déclaré qu’un contrat avait déjà été attribué à Builders Hardware and General Supplies Construction pour construire la nouvelle installation dans un délai de deux mois.

Entre-temps, le ministre Persaud a assuré aux vendeurs qu’ils bénéficieraient d’un emplacement temporaire pour exercer leur commerce jusqu’à ce que leur nouveau marché soit terminé et prêt à être occupé.

Trois pompiers ont été blessés alors qu’ils luttaient contre l’incendie du marché caritatif. L’incendie de cette installation est survenu quelques mois après la destruction complète du centre commercial de Parika, le 10 février.

Dans ce cas, les pompiers ont déterminé que les résidus d’un chalumeau de soudage étaient entrés en contact avec des matériaux combustibles à proximité, provoquant ainsi un horrible incendie.

Entre-temps, il y a seulement quelques jours, un incendie d’origine électrique a détruit le marché de Corriverton, dans la région Six (Berbice Est-Corentyne). Cet incendie a été provoqué par un ventilateur électrique surchauffé qui était resté branché sur une prise de courant dans l’un des étals du marché.

A lire également