Le président Dr Mohamed Irfaan Ali a réaffirmé l'engagement civique du Parti progressiste du peuple (PPP/C) en faveur de l'unité nationale et de l'unité du peuple guyanais, condamnant toute tentative visant à semer la division raciale comme étant préjudiciable aux intérêts de la nation.

Le président a souligné : « … quiconque s’écarte de ce principe et quiconque cherche à propager la division raciale est un ennemi de ce pays et un ennemi de lui-même. »

Le président Ali s'adressait dimanche après-midi à un large public à Babu Jaan, Corentyne, Berbice (région 6) lors de la commémoration du 27e anniversaire de la mort de l'ancien président, Dr Cheddi Jagan.

Réfléchissant sur l'essence de la nation, le chef de l'État a souligné l'importance de comprendre son « âme », qui englobe ses valeurs et aspirations fondamentales. Il a attribué la création de « l'âme » du Guyana au Dr Cheddi Jagan, soulignant la nécessité de la nourrir et de la protéger pour le progrès de la nation.

Le président Ali a également souligné l'engagement du PPP/C à maintenir un système de valeurs.

Le président Dr Mohamed Irfaan Ali salue un supporter alors qu'il se rend à l'événement

Ce système, a-t-il déclaré, protège la vie du peuple, défend la démocratie et la liberté.

Le président a cependant souligné que l'âme devait être mise à l'épreuve.

Il a rappelé à la foule que la nation avait tenté de détruire la démocratie en tentant de truquer les élections nationales du 2 mars 2020.

«Il y a seulement quatre ans, les forces du mal et des ténèbres ont une fois de plus mis à l'épreuve l'âme de notre pays en essayant de voler les élections au Parti populaire progressiste.

« L'âme résiste à cette épreuve parce que le Dr Cheddi Jagan, le Parti progressiste du peuple, compte… des citoyens qui sont attachés aux valeurs fondamentales de l'âme de notre pays et qui ne permettront jamais aux forces du mal et des ténèbres d'altérer l'âme de notre nation. », a-t-il rappelé à la nation.

Le président Ali a cité des rapports selon lesquels l'ancien Premier ministre Hamilton Greene soutenait tous des élections truquées pour empêcher le PPP d'accéder au pouvoir. Il a vivement critiqué Greene et l'opposition APNU+AFC pour de telles affirmations.

Une partie de la foule à Babu Jaan dimanche

« Ceux-là sont les ennemis de l'âme de notre nation, et nous devons les détruire par la vérité, nous devons les détruire avec des faits et par un travail acharné dans chaque communauté, dans chaque rue et dans chaque foyer », a-t-il déclaré.

Le Président Ali s’est donc engagé à continuer de mettre en œuvre des programmes et des politiques visant à améliorer chaque Guyanais et à garantir la prospérité pour tous.

Il a mentionné les nombreux programmes sociaux et autres mis en œuvre dans le cadre du PPP/C ayant un impact direct sur les ménages et les communautés.

Il s'agit notamment de l'augmentation de la pension de vieillesse et d'autres initiatives pour aider les retraités, de la subvention en espèces « Parce que nous nous soucions » pour les étudiants, des bourses pour les jeunes et de l'initiative sur l'emploi à temps partiel, entre autres.

« Il y a encore des forces qui croient que nous n'avons pas la finesse ou la sophistication nécessaires pour rester au gouvernement… mais ce que nous faisons chaque jour, c'est faire ce qui est juste pour la population de ce pays », il a dit.

En hommage à l'ancien président Cheddi Jagan, le président Ali a reconnu ses contributions monumentales au développement du Guyana, en particulier en défendant la cause de la classe ouvrière et des femmes.

Le regretté Dr Cheddi Jagan a été président du Guyana de 1992 à 1997. Son héritage en tant que « père de la nation » continue d'inspirer la mission du PPP visant à l'élévation et à la prospérité de tous les Guyaniens.

Il a consacré toute sa vie à garantir la liberté et la démocratie du peuple en Guyane jusqu'à sa mort le 6 mars 1997. (DPI)

A lire également