Le président Dr Mohamed Irfaan Ali s’est entretenu avec les résidents de la communauté de Coverden lors d’une réunion tenue à « Cherry Farm » vendredi après-midi, pour aborder les problèmes et explorer les opportunités de développement au sein de la communauté.

Le président Ali a souligné l’importance d’adopter une approche plus intégrée de l’agriculture dans la communauté.

Coverden compte un groupe agricole d’environ 58 agriculteurs. Le président a souligné les limites de l’agriculture par superficie individuelle et a exhorté les résidents à envisager un effort de collaboration.

« Si tout le monde cultive un acre, parfois on n’obtient pas la meilleure capacité », a-t-il déclaré.

Le président Ali a proposé l’attribution stratégique de 200 acres de terres à l’élevage porcin à grande échelle, les agriculteurs prenant eux-mêmes en charge la gestion.

« Nous pouvons créer une ferme intégrée avec un élevage porcin à grande échelle et en faire une ferme modèle pour cela, car beaucoup d’entre vous sont dans ce domaine », a souligné le président.

Pour soutenir cette initiative, il a déclaré que le gouvernement mettrait en œuvre l’infrastructure nécessaire, complétée par des services de vulgarisation et d’autres formes de soutien du ministère de l’Agriculture.

« Donc, nous devons penser un peu différemment, pendant que nous pensons à l’agriculture, nous devons réfléchir à la façon dont nous la rendons plus compétitive, comment la rendre plus attractive, comment la rendre de telle manière que nous aurons plus de revenus. », a-t-il souligné.

Les résidents voisins de Sarah Johanna ont demandé de l’aide pour construire trois barrages afin d’améliorer l’accès à leurs terres agricoles.

Le président Ali a mentionné une technologie qui stabilise l’argile, la transformant en une surface durable semblable au béton. Le gouvernement teste actuellement cette technologie à Laluni, et une fois réussie, cette technique sera appliquée à d’autres communautés.

Les résidents ont également exprimé leurs inquiétudes concernant l’accessibilité à l’eau, en particulier à mesure qu’ils agrandissent leurs fermes dans l’arrière-pays, où l’accès à l’eau à partir de la source principale sur la voie publique devient difficile.

Le président Ali a assuré que de nouvelles transmissions devraient être mises en œuvre dans la région. En attendant, les mesures provisoires consisteront à fournir aux agriculteurs le matériel nécessaire pour faciliter leurs propres raccordements d’accès à l’eau.

Un des résidents a également demandé la construction d’un centre communautaire.

Le président a déclaré que lorsque la communauté aura identifié un terrain, le gouvernement construira le centre.

S’adressant à l’assemblée, le ministre Mustapha a souligné le soutien substantiel apporté au groupe agricole, notamment en équipements et en engrais.

Il a souligné les efforts en cours dans le système de drainage, avec plus de 70 millions de dollars investis pour dégager six canaux et les travaux en cours sur un grand canal de drainage. Le ministre a également évoqué l’initiative de drainage interne à venir suite à des discussions avec les agriculteurs.

Le ministre du Logement et de l’Eau, Collin Croal, le ministre des Ressources naturelles, Vickram Bharrat, le ministre au sein du Cabinet du Premier ministre chargé des Affaires publiques, Kwame Mc Coy et le ministre au sein du ministère des Travaux publics, Deodat Indar étaient également présents.

A lire également