La Grande Initiative (GGI), en collaboration avec le ministère de l'Éducation et le Conseil pour la formation technique et professionnelle (C-TVET), continue d'améliorer la formation technique et professionnelle à travers le pays.

Le 15 mars, une cérémonie a été organisée pour célébrer le partenariat entre le programme GGI et TVET, qui a été établi pour améliorer la qualité et le niveau de l'enseignement technique à travers la Guyane, tout en créant un environnement propice qui favorise une culture de sécurité.

La phase I, qui a débuté en 2019 aux instituts techniques de Linden et de New Amsterdam, comprenait la mise à niveau des infrastructures, la rénovation et la modernisation des ateliers d'électricité et de soudage. Des programmes d’études ont également été élaborés conformément aux exigences de l’Association caribéenne des autorités nationales de formation (CANTA) et du Centre national d’enseignement et de recherche en construction (NCCER), parallèlement au déploiement d’un programme de formation de base en sécurité industrielle (BIST) – dans tous les sites d’EFTP.

Le projet est désormais étendu aux écoles techniques et professionnelles de Leonora et Mahaicony.
centres de formation et améliore les programmes d'électricité et de soudage tout en introduisant des programmes de sécurité et de développement professionnel pour les instructeurs et les étudiants. En outre, les instituts bénéficieront de la modernisation des infrastructures existantes et de la fourniture de nouveaux équipements et matériels de formation.

Le président d'ExxonMobil Guyana Limited, Alistair Routledge, a souligné l'importance d'investir dans les ressources humaines pour le développement futur et a réitéré la devise de TEVT « la compétence est la richesse ». Il a noté que les projets de cette nature améliorent les opportunités pour les Guyaniens en les aidant à devenir des professionnels qualifiés, améliorant ainsi leurs revenus et leur qualité de vie.

« Nous sommes ravis que des projets comme celui-ci élèvent les normes des institutions et les mettent au niveau des normes internationales, car c'est ce qui sera nécessaire pour être compétitives à l'échelle internationale », a déclaré Routledge.

En exprimant son engagement envers le projet, Routledge a mentionné que GGI est ravi de voir que ses investissements font non seulement une différence, mais aussi que ses collaborations génèrent la prospérité pour un avenir durable.

Le ministre du Travail, l'honorable Joseph Hamilton, dans son discours aux participants, a préconisé que l'enseignement technique et la formation professionnelle soient aussi importants que l'apprentissage académique. A cela, il a souligné que « les projets à long terme doivent révolutionner l'apprentissage et l'éducation dans le pays, en garantissant que les enfants aient l'aptitude à être techniques, en leur donnant les mêmes conseils, orientations et installations ».

L'engagement à long terme de GGI en faveur du renforcement des capacités pour propulser le développement durable en Guyane a été reconnu par le Dr Ritesh Tularam, directeur adjoint de l'éducation – technique et représentant du ministère de l'Éducation. Dans ses remarques, il a souligné l'importance du partenariat GGI, MoE et CTVET et ses avantages pour le secteur de l'éducation, en particulier l'EFTP. Il a encouragé les étudiants et les instructeurs à utiliser pleinement les installations fournies, citant que les programmes techniques et professionnels de ce secteur la nature contribuent à améliorer les normes de l’enseignement et de la formation techniques en Guyane. Il a en outre noté que le ministère de l'Éducation était heureux de s'associer avec des institutions pour propulser le développement de l'éducation en Guyane. D'autres intervenants ont fait écho à des sentiments similaires, notamment
Floyd Scott, président du CTVET, et Patrick Chinedu Onwuzirke, directeur du CTVET.

En partageant son témoignage, Mme Jada Daniels, étudiante au Linden Technical Institute, a applaudi l'initiative et a déclaré qu'« il ne s'agit pas simplement d'acquérir des compétences, mais de s'immerger dans un environnement professionnel où l'excellence est la norme ».

La Greater Guyana Initiative est un investissement de 100 millions de dollars américains sur 10 ans réalisé par les coentrepreneurs de Stabroek Block – ExxonMobil Guyana Limited, Hess Guyana Exploration Limited et CNOOC Petroleum Guyana Limited. Il vise à développer la main-d'œuvre locale, à renforcer les capacités humaines, à renforcer l'éducation et à améliorer les soins de santé, dans le but de promouvoir une diversification économique durable en Guyane.

A lire également