Conformément à son mandat de fournir des solutions énergétiques fiables et durables à tous les Guyanais, l’Agence guyanienne de l’énergie (GEA) a procédé mercredi à l’installation d’un nouveau système solaire photovoltaïque (PV) de 3,3 kWc à l’école primaire de Low Wood, située le long de la rivière Demerara. Rivière.

Le coût total du système s’élevait à 3,5 millions de G$. L’exercice d’installation de 2 jours a débuté le 15 janvier et s’est terminé le 17 janvier 2024.

Suite à des plaintes concernant un système non fonctionnel, une équipe d’ingénieurs GEA s’est rendue à l’école et a procédé à une évaluation le 10 janvier. Plusieurs problèmes ont été identifiés, notamment des batteries épuisées qui étaient immuables, un onduleur défectueux et d’autres composants nécessitant une mise à niveau pour répondre aux exigences. charge existante.

Selon Samuel Blackman, ingénieur chez GEA Energy, une charge fait référence à tout appareil ou appareil qui consomme de l’électricité, tel que les lumières, les réfrigérateurs, les distributeurs d’eau, les micro-ondes, pour n’en citer que quelques-uns. Blackman a souligné qu’une analyse de charge était essentielle pour dimensionner avec précision les composants photovoltaïques du système de l’école et déterminer les besoins électriques du bâtiment.

Il a déclaré : « Vous ne voulez pas surdimensionner ou sous-dimensionner les composants d’un système photovoltaïque. Un dimensionnement approprié est important pour que le système puisse répondre aux exigences de charge du bâtiment. Ce sont les charges individuelles qui s’additionnent pour dimensionner un système de manière appropriée. D’après l’évaluation de l’analyse de charge, l’école primaire a été équipée avec succès d’un système de 3,3 kWc (puissance de sortie « crête » en kilowatts), qui comprend une capacité de batterie de 19,2 kWh (kilowattheure) et une capacité d’onduleur de 5 kW (kilowatts).

Cette installation de système solaire fournira une alimentation électrique adéquate et permettra l’utilisation de tous les appareils et équipements électriques, notamment un ventilateur, un photocopieur et un distributeur d’eau, six lampes LED (diode électroluminescente) de 4 pieds, des ordinateurs portables et des périphériques réseau pour la connexion Internet dans l’école primaire. Blackman a rappelé avec tendresse que plusieurs élèves se sont immédiatement rassemblés avec enthousiasme autour du distributeur d’eau après la mise sous tension de l’école. En outre, les étudiants et les enseignants ont exprimé une immense appréciation et gratitude pour l’opportunité d’accéder à l’énergie solaire.

L’Agence guyanienne de l’énergie continue de promouvoir des initiatives de gestion, de conservation et d’efficacité énergétique des énergies renouvelables qui sont facilement accessibles et bénéfiques pour le public. L’Agence, régie par la Loi de 1997 sur l’Agence guyanienne de l’énergie (Loi n° 31 de 1997) qui a été modifiée au fil des ans, reste fidèle à sa mission consistant à garantir l’utilisation rationnelle et efficace des sources d’énergie pétrolières importées, tout en encourageant, là où économiquement réalisable et écologiquement acceptable, utilisation accrue de sources d’énergie locales nouvelles et renouvelables, par exemple, installations de systèmes solaires photovoltaïques.

Partager

A lire également