Déclaration du premier ministre du Guyana, le brigadier (à la retraite), l’honorable Mark Phillips, qui exerce les fonctions de président

Des messages récents partagés entre les communautés ont soulevé des inquiétudes concernant la sûreté et la sécurité de notre nation, en particulier en prévision du prochain référendum sur la controverse frontalière entre la Guyane et le Venezuela. Ces messages peuvent potentiellement propager une peur et une anxiété inutiles parmi nos citoyens.

Je tiens à souligner l’importance de s’appuyer sur des sources officielles pour obtenir des informations sur la sécurité nationale et la sécurité publique. Nous travaillons sans relâche pour garantir que les intérêts de chaque citoyen guyanais soient sauvegardés et nous encourageons chacun à rester calme et rationnel pendant cette période.

Le gouvernement du Guyana apprécie la vigilance et les préoccupations de ses citoyens, mais exhorte tous les Guyaniens à rester calmes et informés par les voies officielles.

Article précédentUn homme se noie en nageant dans une ancienne mine

A lire également