Le nouvel hôpital moderne en construction à Lima, sur la côte d’Essequibo, devrait être finalisé et opérationnel au premier trimestre de l’année prochaine.

Le ministre de la Santé, le Dr Frank Anthony, a noté que l’hôpital, l’un des six en cours de construction dans le pays, bénéficiera aux personnes venant d’aussi loin que la région 1.

Il a déclaré que l’emplacement avait été choisi car il était difficile de trouver des terrains disponibles à Anna Regina. Cependant, il est proche et il sera plus facile d’y accéder.

« Nous travaillons pour terminer cela d’ici la fin de l’année. Nous avons l’équipe de Sinopharm et CAMCE. Ils travaillent pour terminer cela d’ici la fin de l’année… Nous venons de terminer la liste des équipements qui seraient dans l’hôpital… pendant que nous construisons l’établissement. Ainsi, une fois l’installation terminée, l’équipement sera installé, puis nous devrons faire venir le personnel et commencer à exploiter l’installation », a déclaré le Dr Anthony.

Une fois terminé, l’hôpital disposera de son système d’alimentation électrique de secours, de traitement de l’eau et d’élimination des déchets.

« Je suis convaincu qu’une fois terminé, cela ajouterait considérablement aux services que nous pouvons fournir ici. Bien sûr, une fois l’installation terminée, nous aurons un certain nombre de personnes employées ici… des infirmières, des médecins, des travailleurs paramédicaux et toute une série de personnes pour faire fonctionner cette installation », a déclaré le Dr Anthony.

Par ailleurs, le ministre du Gouvernement local et du Développement régional, Anand Persaud, a noté que le secteur de la santé est une priorité pour le gouvernement et qu’il changera la donne pour Essequibo.

« Cela facilitera le transport vers Georgetown ou même dans la région 2 en cas d’urgence… avant qu’ils n’arrivent à Georgetown pour une intervention plus délicate, vous disposerez ici de toutes les commodités comme un scanner, avec un peu de chance une IRM, et entièrement équipés de médecins et d’infirmières. Je pense donc que c’est une excellente initiative et que les soins de santé sont en mouvement non seulement dans la Région Deux mais dans toute la Guyane », a-t-il déclaré.

A lire également