Le président Dr Irfaan Ali a rencontré mardi une équipe de l’Université de Miami et d’autres parties prenantes impliquées dans le développement de Silica City, où le plan directeur du projet et les domaines de développement académique pour le Guyana ont été discutés.

La délégation de l’Université était conduite par son président, le Dr Julio Frank.

« L’université travaille avec le gouvernement du Guyana pour élaborer un plan directeur pour Silica City. Les discussions d’aujourd’hui ont également porté sur d’autres domaines de développement académique en Guyane », a indiqué le Bureau du Président.

Le ministre du Logement et de l’Eau Collin Croal, la ministre au sein du ministère du Logement et de l’Eau Susan Rodrigues, la directrice générale (PDG) de l’Autorité centrale du logement et de la planification Sherwyn Greaves, la directrice des affaires présidentielles Marcia Nadir-Sharma et des représentants du Guyana Innovation Group étaient également présents. partie de la réunion.

Les travaux ont déjà commencé dans le quartier des jeunes professionnels de Silica City, le premier centre urbain intelligent de Guyane situé le long de l’autoroute Soesdyke-Linden. La première phase du projet verra la construction de 400 premiers logements pour jeunes professionnels.

En février, un contrat de 2,1 milliards de dollars a été signé pour développer Silica City. Il est prévu qu’au cours des deux prochaines décennies, cette nouvelle ville située le long de l’autoroute Linden-Soesdyke s’étendra jusqu’à accueillir plus de 12 500 foyers. La nouvelle ville est destinée à être l’une des stratégies d’atténuation du changement climatique du Parti populaire progressiste/gouvernement civique (PPP/C).

Il s’adressera initialement à un peu plus de 3 000 foyers au cours des cinq premières années, mais 3 800 acres de terrain ont été réservés pour la nouvelle ville, et les conceptions de la première phase du projet débuteront cette année.

La ville sera intelligente, alimentée par des énergies renouvelables et développée avec la Stratégie de développement à faibles émissions de carbone (LCDS), la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et l’Objectif 11 des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Silica City est un développement sur lequel le gouvernement PPP/C avait entamé des négociations avant de quitter ses fonctions en 2015, mais qui n’ont jamais été poursuivies sous le gouvernement de coalition successeur du Partenariat pour l’unité nationale/Alliance pour le changement (APNU/AFC).

Au cours de sa première année de mandat en 2020, le président Dr Irfaan Ali avait révélé que le gouvernement avait entamé des discussions sur Silica City en tant que ville secondaire. Il avait expliqué que le gouvernement envisageait une zone sur l’autoroute Linden-Soesdyke qui serait reliée à la nouvelle route de contournement à quatre voies.

A lire également