Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Valorisation des palmiers amazoniens de Guyane




Bénéficiaire :
Université Antilles Guyane
Intitulé du projet :
Valorisation des palmiers amazoniens de Guyane
Mesure 1.1 :
Développer l’économie de la connaissance et la recherche
Localisation du projet
: Tout le territoire





Description du projet:

Le projet de recherche vise à contribuer à la valorisation de nouveaux produits phare amazoniens afin de diversifier l’offre faite aux consommateurs et de trouver de nouvelles niches commerciales permettant la mise en place d’une filière de valorisation de la production.
Les palmiers sont très présents en Guyane puisque que 75 des 180 espèces du bassin amazonien poussent sur le territoire. Consommés par l'ensemble des communautés pour des utilisations alimentaires ou non alimentaires, ils jouissent d'une bonne image de la part de celles-ci.
Le travail de recherche qui sera conduit consistera à apporter des éléments de connaissances tangibles et fiables. Elles permettront de structurer une activité économique et plus généralement une filière autour de cette ressource végétale.
Les investigations seront réservées aux espèces les plus connues et les plus communément utilisés : Euterpe oleracea (pinot ou wassaye ), Oenocarpus bacaba ( comou ), Oenocarpus bataua ( patawa), Astrocaryum vulgare ( awara ), Attalea maripa ( maripa ) et Acrocomia aculeata ( Moucaya ).

Les travaux de recherche seront déclinés suivant 2 axes, pendant 3 ans

1. Caractérisation du végétal du point de vue physicochimique et génétique / Evaluation de ses propriétés biologiques. Il s'agira, dans cet axe, de connaître et de quantifier les différentes molécules biologiques d'intérêt (comme les protéines, glucides, polyphénols, etc..). Sera effective également, la mise en évidence des éléments génétiques permettant d'identifier les espèces et de sélectionner les variétés pouvant être valorisées.

2. Valorisation par une transformation agro-alimentaire. Il s'agira, dans ce second axe, de mettre en place des procédés maîtrisés de transformation agro-alimentaire, utilisant des outils technologiques adaptés qui conserveraient au maximum les propriétés biologiques du végétal transformé.

Le projet allie à la fois une approche scientifique intéressante et une volonté de déboucher sur une valorisation concrète dans un des domaines tels que l'agro-alimentaire, les alicaments, la cosmétique…

Coût éligible : 994 000 €
Subvention européenne : 584 000 € (58%)

 

 

Archives du docup



























  Notre site est optimisé pour la navigation  avec Firefox et IE 7 et 8

Télécharger Firefox IE8,IE7

        Flux RSS                             Accueil | Plan du siteMentions légales  |  Presse FAQ  Liens utiles Contact  |  Login   |                     | Haut de page |